Jour 7 : Audierne / St-Malo

Saint-Malo

 

Aujourd’hui, nous quittons le Finistère pour l’Ille-et-Vilaine. La nuit a été bonne et réparatrice pour tout le monde. Sur la route qui nous mènera à Saint-Malo, nous avons prévu une seule halte, à Saint-Rivoal, pour monter admirer la curiosité locale : le Mont Saint-Michel de Brasparts. Mais comme on s’y attendait, le temps est à la pluie, et nous décidons de supprimer la halte initialement prévue.

Nous prenons donc notre temps, et après un excellent petit déjeuner, nous discutons un peu avec les propriétaires. Je connaissais la bâtisse pour être passé devant un nombre incalculable de fois, et quand je vois ce qu’ils en ont fait, je reste admiratif. Nous remontons en chambre faire nos bagages et nous quittons Audierne vers 11h00, direction Douarnenez, où nous avons décidé de déjeuner au même endroit que la veille.

L’après-midi, le temps est plutôt changeant, alternant entre éclaircies presque éblouissantes et couverture nuageuse virant presque au noir. Nous avalons les kilomètres, traversant de jolies petites villes comme Chateaulin ou Carhaix, et peu à peu le décor change. La campagne se fait différente, toujours aussi verdoyante, mais les maisons se font moins « typiques » que dans le Finistère ou le Morbihan. Nous apercevons la mer lorsque nous arrivons à hauteur de Saint-Brieuc, nous faisons une petite halte le temps de faire le plein d’essence. Nous arrivons sur Saint-Malo une heure plus tard, et nous trouvons sans mal le lieu de notre hébergement : le Manoir de la Baronnie.

A peine avons-nous franchi la grille que nous sommes sous le charme du lieu. Au point que j’annule la réservation faite dans un hôtel à bas prix pour le lendemain soir, toujours dans la cité malouine, pour passer une seconde nuit ici-même. La maîtresse des lieux nous remet un plan de la ville avec quelques indications pour nous garer et des adresses de restaurants ouverts. Le temps de monter nos bagages en chambre et nous allons redescendons pour l’espace bien-être que nous avons réservé pour deux heures. Je ne pensais pas que ce moment de détente serait aussi bénéfique et salutaire. Jacuzzi, sauna, musique zen, mignardises, thé… un instant hors du temps.

C’est donc totalement détendus que nous remontons en chambre à 19h00. Le temps de nous changer et d’enfiler des vêtements un peu plus chauds et nous prenons la direction du port et des remparts. Quelques photos de vieux gréements et nous prenons la direction des remparts et du bord de mer. Nous avons la chance, malgré la couverture nuageuse, de pouvoir admirer le coucher du soleil, nous ferons d’ailleurs de magnifiques photos ce soir-là. Puis nous rentrons dans la vieille ville, face à la mairie, et nous nous installons à table, dans l’un des restaurants conseillés par la propriétaire du Manoir. Le serveur est très avenant, il connait son métier et l’aime, ça se ressent de suite. Nous passons une agréable soirée, d’un point de vue ambiance, cadre ou culinaire. Mais les deux heures de détente, combinées au vin, auront raison de notre résistance, et c’est éreintés que nous rentrons nous coucher.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s