Contrainte 09-03-2018

Fete

 

Quand j’étais adolescent, atteindre l’âge de quarante ans me semblait incertain, c’était un futur que je ne pouvais pas me permettre d’imaginer, tant ma douleur était grande.

Il m’a fallu trouver une échappatoire, quelque chose qui me donnerait du plaisir et le permettrait de survivre, d’avancer. Ecrire a été salvateur. Me plonger corps et âme dans la musique après avoir couché sur le papier tout ce qui me passait par la tête, mes joies, mes peines, mes doutes, mes peurs, mes espoirs, c’est tout ce qui m’a permis de créer ma bulle, mon monde secret, de rester debout, vivant, et de surmonter les épreuves que le destin m’imposait.

Quand on a frôlé la mort par deux fois, on ne sait que trop bien que si la vie ne vaut rien, rien ne vaut la vie. Alors faisons en sorte que la nôtre soit remplie de bonheur, de partage, d’amour, que ces éléments soient notre force. Que chaque jour soit une fête


Une réflexion sur “Contrainte 09-03-2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s